Venice Beach en Californie et ses canaux parfois oubliés

20130622-000227.jpg

Construits en 1920 par un milliardaire amoureux de Venezia en Italie – qui voulait ainsi ” intellectualiser la ville de Los Angeles en lui donnant un look historique – en tous cas, dans les années soixante, Venice est devenu le lieu de rencontre de tous les hippies du monde entier, les
“Doors” s’y sont d’ailleurs rencontrés.
Les “gay” des années 80 également lorsqu’ils commencèrent à se rebeller contre l’oppression conservatrice américaine, chamboulant ainsi des règles établies il y a des siècles et paradant leur liberté dans les rues des grandes capitales du monde.
Aujourd’hui, Venice est toujours aussi divertissante, pleine de contradiction et d’extrêmes, animée par des touristes, des rebelles, des oublies,des déranges, des perdus et des retrouvés.

 

20130622-003014.jpg

L’Utah, L’Ouest Américain dans toute sa splendeur

Canyonland, en Utah, est un de ces spectacles naturels qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie. Nichée au bord du fleuve Colorado, la ville de Moab est la capitale de la diversité de sports extrêmes que l’ont peut y pratiquer et tout ça dans des décors de la guerre des étoiles.

20130619-225608.jpg

Descente au paradis!

 

Canyoning au fond du Grand Canyon d’Arizona

 

20130614-211039.jpg

Pour les amoureux de sensations fortes, de paysages Féeriques, de baignades sous des chutes aux eaux bleues turquoises, de descentes en rappel, et de ballades à cheval entourés de parois de 2000 mètres de haut, contactez votre guide Eric de VoyagesAmérique pour une aventure inoubliable!

20130616-154523.jpg

20130616-155208.jpg

VoyagesAmérique: Le Français vu par l’Américain

Aprés plus de 25 ans passés aux Etats Unis dont plusieurs années dans des mégapoles comme New York, Los Angeles, royaumes d’une diversité culturelle inégalée, où se retrouvent des milliers de français expatriés, puis dans des comunautés plus modestes comme Pittsburgh en Pennsylvannie où certains ont du mal à situer la France sur une carte du monde, je pense avoir acquis une bonne idée sur la façon dont les français sont perçus par les américains.

D’une manière générale, ils sont tous d’accord sur un fait: les français sont des romantiques qui savent parler aux femmes et connaissent leurs points sensibles. Une expression française célèbre aux USA est “le ménage à trois“, on y trouve même du vin français du même nom , pas très bon d’ailleurs.

Coté courage, on est mal vu depuis la deuxième guerre mondiale.  Il faut dire aussi que les américains partent à la guerre comme nous on va aux champignons, Il suffit de leur dire que c’est pour la bonne cause. Au niveau patriotisme, ils nous écrasent littéralement.

Lorsque je demande par curiosité à mes connaissances américaines, alors comment ce sont passés vos vacances en France? J’ai toujours droit à un moment donné à: On n’a pas pu faire çà, Ils étaient en grève! Mais ils ne sont pas en colère pour autant, ils trouvent que c’est bien d’avoir le courage de ses opinions.

Par contre, rien à dire, ils ont bien mangés, ils ont bien bu, ils ont eu la peau du ventre bien t…..due. Ils sont très impressionés par l’importance que nous attachons à la nourriture et le temps que nous passons à table.

Ils trouvent la petitesse du pays très charming, très mignone, très exotique,  mais se demande comment s’en sort t’on pour évoluer dans un espace aussi restreint.

ils ont eu un mal fou a se frayer un chemin entre les crottes de chien qui tapissent les trottoirs.

Nos américaines adorent l’accent français, it’s so cute!!!!!!!!!!!! Qui pour un français veut dire, j’ai la cote!

Ils se demandent aussi comme fait on pour rester si mince avec tout le gras qu’on mange. Ma réponse: Parce qu’on ne le fait pas descendre au coca cola et que l’on marche pour retourner au bureau.

Ils ne comprennent pas pourquoi les serveurs parisiens se moquent d’eux.

Ils sont sincèrement émus par les monuments, les chateaux, les musées, les villages de deux mille ans. Ceux qui ont les moyens envoient leurs enfants faire des stages scolaires de plusieurs mois en France pour leur présenter l’Europe, qui n’est pas du tout étudiée aux USA à moins de choisir l’histoire Européenne comme programme supplémentaire.

ils trouvent notre côte rouspéteur typique et amusant, parfois déplacé, mais bon, on a des excuses, on est français.

Ils trouvent que les français ont bon goût, et que c’est naturel chez eux.

Ce côte arrogant  chez l’individu français en général n’est pas mal interprété par l’américain, il voit ça comme un trait de fierté.

Il envie notre  culture, notre histoire , notre esprit liberal et réfractaire mais condamne notre indiscipline génétique, notre manque de respect du système et surtout de la patrie.

Il faut comprendre que l’américain n’est pas envahi par la culture française comme l’est le français par la culture américaine. ils ne nous connaissent pas. L’américain doit faire un gros effort pour s’informer sur tout ce qui se passe en dehors de son immense pays, un pays tellement développé et à la pointe de tout qu’il attache peu d’intérêt au reste du monde.

Et pourtant, le rêve de tout américain est d’un jour avoir la chance de venir visiter La France.

N’oubliez pas de partager cet article si vous le trouvez intéressant.

Eric, VoyagesAmérique

 

 

 

 

L’Américain, cet inconnu

l'americain par voyages ameriqueIl est façile en deux ou trois click bien placés de trouver de nombreux articles qui nous parlent de l’Amérique, ses parcs nationaux, ses villes,ses espaces,son histoire, ses monuments, souvent écrits d’ailleurs par des gens qui n’y passent qu’une semaine tous les cinq ans. En revanche, je choisis de vous parler plutôt de l’humain américain tel qu’il est, qu’il vit, travaille, et évolue dans son univers souvent méconnu ou mal représenté par des médias peu informés. Je publierais plusieurs articles sur le sujet dont voici le premier ou j’explique l’importance capitale pour le citoyen américain de se comporter conformément au système financier mis en place aux Etats Unis.

Celui qui vit de manière permanente aux USA est obligatoirement titulaire d’un numéro de sécurité sociale personnel et valable à vie. C’est un numéro d’identification qui lui est demandé de fournir dans de très nombreuses circonstances et notamment lorsqu’il veut acheter à crédit. En effet, en Amérique nous sommes notés par rapport à notre conduite financière. Si nous payons toujours nos traites de cartes de crédit parfaitemment en temps et date voulus, nous obtenons une note satisfaisante entre 700 et 800 points. Si au contraire nous sommes régulièrement en retard pour payer, nous pouvons descendre jusqu’à 500 ou 600 points. Ces notes sont attribuées par 3 companies privées qui sont alertées par les organismes avec qui nous avons des dettes impayées. Donc, quand monsieur l’américain se présente chez le vendeur de voitures par exemple, on lui demande immediatement son numéro de sécurité sociale que le vendeur entrera sur le site internet approprié, et devant lui s’affichera toute l’histoire du comportement financier de son client, et surtout des  notes qui en découlent, pourquoi? Parce que l’intérêt banquaire que le client va payer pour l’achat de son véhicule dépend de son comportement financier, donc de ses notes. Ce sera le même principe pour acquérir une maison, d’où l’importance de gérer sa vie financière sans trop de faux pas, car qui veut payer 12% d’intérêt sur 20 ans au lieu de 4%?.

Un des moyens principaux pour être noté, donc pour “exister” financièrement, c’est d’acheter à credit et démontrer  ainsi votre fiabilité. Si vous choisissez de payer tous vos achats en cash, ce qui est virtuellement impossible aux USA, vous ne pouvez pas être noté, donc vous n’êtes pas considéré fiable, et vous paierez l’intérêt le plus élevé le jour où vous êtes forcés d’acheter à crédit.

Ce qui revient à dire que pour exister aux USA, nous sommes obligés d’acheter à credit et d’être endettés.

Si vous avez des questions sur ce sujet ou d’autres n’hesitez pas à me le faire savoir en cliquant sur le button “j’ai des questions”. Vous pouvez également participer à un de nos tours des Etats Unis et parler directement avec moi.

On se revoit au prochain article.

Si vous appreciez cet article, partagez le avec vos amis.

Eric, Voyages Amérique

Les bronzés à Las Vegas!

Les célèbres “Pool Party“ de Vegas battent le plein depuis le 01 Mars. Comme chaque année, Le rich and Famous et les Oh! so beautiful!! ne peuvent pas y résister. Si vous voulez en être , Rehab-at-the-Hard-Rock-Cafeje vous préviens tout de suite, çà n’est pas pour les petites natures ou les sans expériences. Ils arrivent par milliers du monde entier pour s’éclater au milieu du désert dans des oasis de rêve et des décors grandioses et bien sûr avoir accès au VIP party les plus fantasques. Heureusement pour les p’tits nouveaux, il existe à présent un super site qui vous aide à trouver les party les plus cool de la ville, “Vegas Pool Party“.

Quelques tuyaux pour y accéder:

  • Moins de 21 ans, c’est pas la peine.
  • Même si vous avez une chambre à l’hôtel en question, vous paierez le droit d’entrée de $100/pers pour les mecs et $50 pour les filles, et vous devez faire la queue.
  • Si vous n’avez pas de Cabanas réservées($600 la journée), ou n’êtes pas sur la guest list, commencez la queue vers 8h du mat pour l’ouverture à 10h.
  • Ils ne sont pas très regardant pour la tenue, le moins possible est de rigueur, par contre ils font gaffe à la corpulence, çà s’appelle faire le tri.(slim fast n’est pas obligatoire mais fortement conseillé).

Ou se trouvent les party les plus branchées?Encore-Beach-Club-Las-Vegas-pool-party

Le “Rehab“ au Hard Rock Café Casino est le top pour 2013, avec plus de 7000 personnes le weekend, 4 DJ, concerts, 5 piscines, 50 cabanas remplies de….tout. Des célébrités et les plus belles filles du monde. Le mot décadence a été réinventé pour cet endroit là.

Le Beach club à l’Encore Casino. Pour les riches, du grand luxe, des Cabanas de 2 étages aux frigos pleins, en bord de piscine,au fait, la piscine n’est pas une piscine mais une plage de sable et de cocôtiers plus la mer avec les vagues. Vous tomberez certainement sur Hasseldorf.

Le Wet Republic au MGM avec ses 5000 m2 de piscines, beaucoup de bruit, de monde, Lindsay Lohan , Paris Hilton et compagnie, et Prince Harry! 2 piscines d’

eau salée et des cabanas de luxe pour vous détendre… Orgiaque!!TropicanaLas-Vegas-pool-party

Le Bagatelle au Tropicana Casino, avec son feeling Euro, le seul endroit ou le topless est autorisé, endroit préféré des top models, clientèle plutôt classy, restaurant de luxe, cabanas grand standard, pour les connaisseurs seulement.

Si vous aimez l’article, ne le partagez pas avec un couple dont le mari a un congrès prévu ici pour bientôt.

Eric

De passage à New York? Ne manquez pas Harlem!

Depuis les dix dernières années, L’autrefois redouté quartier de Harlem situé autour de la 125 ième rue à New York est devenu un pôle d’attraction Painting from Franco in Harlem, New York, Voyages Ameriqueincontournable. Facile d’accès en prenant le métro, il suffit de sortir à la 125 ième et de déambuler en toute sécurité pour revivre l’histoire de la naissance de la musique noire des années trente et des fameux établissements comme le cotton Club ou l’Appolo Theater, fréquentés à l’époque par les blancs uniquement(les gens de couleurs étaient interdits),  qui venaient y consommer l’alcool banni par la prohibition, danser toute la nuit le Charleston et s’extasier devant des débutants talentueux comme Billie Holiday, Ella Fitzgerald, miles Davis. Profitez en aussi pour assister à une messe Gospel dans une des nombreuses églises(le dimanche seulement) pour vous rappeler une scène inoubliable des “Blues Brothers“. En marchant sur la 125 ième, photographiez les devantures de magasins métaliques couvertes de peintures célèbres de l’artiste local mondialement connu Franco, qui depuis quarante ans dévoue son talent à la promotion de son quartier, et que vous rencontrerez certainement sur place, entouré d’une foule d’admirateurs. Ne quittez pas Harlem sans goûter à la “Soul Food“ du restaurant chez Sylvia, une spécialité de poulet Frit née dans les champs de coton du Sud  la période de l’esclavage. Bonne journée!

 

Si vous aimez cet article, partagez le avec vos amis.

 

Eric, Voyages Amérique

 

Flâner dans West Greenwich Village à New York ou plutôt “The Village“.

Esprit Voyageurs, Greenwich Village New York

Aucune de mes visites à New York ne serait complète sans un détour par le “Village“, situé à la hauteur de la 14 ième rue dans Manhattan, lieu de mon premier contact avec la ville et de mon premier job en tant que serveur il y a 26 ans. Le restaurant Français sur Mac Dougal St “Chez Jacqueline“ est toujours là.

Le “Village“ est très Européen,à la fois par son style d’architecture du 19 ième, son atmosphère de bohème, et le plan de ses rues qui ne ressemble en rien au quadrillage américain typique carthésien. Au lieu de grandes avenues numerotées comme dans le reste de Manhattan, on s’y dirige grace à des noms de rues comme en Europe, ou on se perd facilement, avec le sourire. Des trottoirs étroits étalés aux pieds de vieux immeubles aux façades garnies d’escaliers de secours métalliques, un méli-mélo de cafés restaurants miniatures, de boutiques aux devantures colorées d’une originalité inégalable, et de magasins de tarot.

J’adore m’asseoir sur un des banc de bois de Washington Square, le petit parc mytique au coeur du Village, et écouter des musiciens de rues qui mériteraient d’être célèbres, assister à des parties d’échec sur des tables de granite. Au 18 ième siècle, c’était un lieu d’exécution publique et un cimetière. Aujourd’hui, l’endroit est essentiellement fréquenté par les touristes et les étudiants de l’université de New York toute proche.Une arche, copie de l’arc de triomphe fut érigée en l’honneur du premier President Américain.

C’est  pour moi un endroit spécial que je partage toujours avec mes clients.

Eric, Voyages Amérique

Partager avec vos amis si vous appréciez cet article.

 

Les USA, pour la famille, c’est l’idéal!

Voyages Amérique, l’aventure en famille!Quelques bonnes raisons de visiter les Etats Unis en famille.

  • Un climat parfait 8 mois de l’année, valise plus maigre, au départ en tous cas.
  • Aucune vaccination n’est recommandée, donc pas de piqûre.
  • Hôtels bon marché aux chambres immenses et aux lits king size (facile à partager)
  • Routes sans péages, très larges et toujours droites, pratique pour le mal au coeur
  • Un vrai mac do toutes les cinq minutes remplis de cadeaux
  • Des parcs d’attractions à faire regretter d’être devenu grand
  • Les enfants et les handicappés sont les rois partout.
  • Les pharmacies sont dans les supermarchés, ouverts 24h, pour le vomissement de minuit.
  • Les boutiques sont ouvertes le dimanche, et personne ne s’en plaint.
  • Il n’y a jamais de grève, plus simple pour arriver à l’heure à l’avion.
  • Les adultes sont sûrs d’y revenir, les enfants aussi, plus tard, mais pour s’installer.

Si vous aimez l’article, n’oubliez pas de le partager.

Eric Assandri, Voyages Amérique

 

 

Jackson Hole, Wyoming Western town

Vieille grange authentique au pied des Grands TétonsJackson Hole, Centre Ville

Vivre le vieil Ouest Sauvage est toujours possible dans cette ville historique du Wyoming parfaitement située au pied des Grands Tétons, chaine montagneuse imposante qui s’étale sur des centaines de km, ainsi nommée par des trappeurs français,(on s’en serait douté) il y a 200 ans. Jackson Hole, c’est son nom, loin de tout, si tout pour vous c’est la foule, première ville, 5h de route, Salt Lake City, Utah. Les Cowboys, les vrais vivent par là, dans leur ranch, élèvent leurs bétail et leurs chevaux, certains profitent du tourisme pour vous faire partager pendant  quelques jours leur vie et leur histoire. Chaque année, le fameux  Jackson Hole Rodeo attire les foules et c’est un Spectacle. L’hiver, c’est une station de ski de haut niveau, avec des pics à plus de 3500 m. Les prix aussi sont de haut niveau d’ailleurs, mais le charme n’a pas de prix…

Si vous aimez cet article, partagez le!

Contactez nous à Voyages Amerique et je vous y emmène!